AP NEWS
ADVERTISEMENT
Press release content from Business Wire. The AP news staff was not involved in its creation.
Related topics
PRESS RELEASE: Paid content from Business Wire
Press release content from Business Wire. The AP news staff was not involved in its creation.

Mary Kay Inc. milite pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes et l’égalité des genres, au travers d’une série d’engagements et de partenariats décisifs autour du monde

July 21, 2021 GMT
1 of 4
This month, Mary Kay also joined the “Drivers of change” Program at the Generation Equality Forum in Paris, France (June 30 - July 2). (Graphic: Mary Kay Inc.)
1 of 4
This month, Mary Kay also joined the “Drivers of change” Program at the Generation Equality Forum in Paris, France (June 30 - July 2). (Graphic: Mary Kay Inc.)

DALLAS--(BUSINESS WIRE)--juil. 21, 2021--

Mary Kay Inc., une société mondiale qui milite pour l’autonomisation et l’entrepreneuriat des femmes, a renforcé son engagement en faveur de la promotion de la parité des sexes, en publiant un exposé de position où elle accueille favorablement la Stratégie d’égalité des genres 2020 – 2025, de la Commission européenne, et rejoint les Coalitions d’action mondiales, du Forum Génération Égalité.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210721005822/fr/

ADVERTISEMENT

This month, Mary Kay also joined the “Drivers of change” Program at the Generation Equality Forum in Paris, France (June 30 - July 2). (Graphic: Mary Kay Inc.)

L’exposé de position, disponible ici, fait écho à la stratégie de l’Union européenne sur l’égalité des genres. D’après l’Union européenne : « La Stratégie présente des mesures et des objectifs politiques visant à réaliser des progrès significatifs vers une Europe égalitaire d’ici 2025. L’objectif est de former une Union où les femmes, les hommes, les filles et les garçons, dans toute leur diversité, sont libres de poursuivre la voie qu’ils ont choisie dans la vie, ont des chances égales de s’épanouir, et peuvent participer et diriger équitablement notre société européenne. »

« Les lois discriminatoires, les préjugés et les stéréotypes liés au genre, la violence contre les femmes et les jeunes filles sont autant de problèmes mondiaux qui doivent être résolus en partenariat avec les secteurs public et privé, et les organisations de la société civile à travers le monde », a déclaré Julia Simon, directrice du département Affaires juridiques et diversité, chez Mary Kay. « Assurer l’égalité des genres est essentiel à la survie de la planète ainsi qu’à la reconstruction d’économies et de sociétés plus durables et plus florissantes. »

ADVERTISEMENT

Ce mois-ci, Mary Kay a également rejoint le programme « Leviers du changement » dans le cadre du Forum Génération Égalité, à Paris, en France (du 30 juin au 2 juillet). 26 ans après la Déclaration de Pékin, le Forum Génération Égalité, organisé par ONU Femmes et co-organisé par les gouvernements mexicain et français, a marqué « l’étape la plus décisive d’une génération pour investir dans l’égalité des genres et accélérer la dynamique en faveur de la sécurité, du leadership et de l’opportunité économique des femmes 1. »

Julia Simon a participé à un groupe de discussion intitulé « Élaboration d’une stratégie de transformation en faveur d’achats sensibles au genre », visant à sensibiliser autour des obstacles disproportionnellement complexes et interconnectés, à l’entrepreneuriat des femmes et à la promotion d’achats sensible au genre. À l’échelle mondiale, 1 entreprise sur 3 est détenue par des femmes 2, et pourtant les femmes recueillent seulement 1 % du produit des dépenses issues des achats réalisés par les gouvernements et les grandes entreprises 3. Les intervenants ont partagé des informations et des conseils concrets, étayés par leur propre expérience sur la manière de mettre en œuvre une stratégie sensible au genre qui soit inclusive.

Lors du Forum de Paris, Mary Kay a également rejoint quatre des Coalitions d’action de Génération Égalité, au travers d’engagements divers en matière de politique, de programme et de plaidoyer : Justice et droits économiques ; Action féministe pour la justice climatique ; Violence fondée sur le sexe, et Innovation et technologie. 50 000 personnes ont participé virtuellement au Forum qui a réuni 1 000 porteurs d’engagement, et qui a enregistré 40 milliards USD d’investissements dans l’égalité des genres, à l’appui d’un projet de 5 ans, consistant à œuvrer pour l’égalité dans 6 domaines d’action.

Ces engagements sont les plus récents d’une série d’initiatives de plaidoyer, de Mary Kay, en faveur de l’autonomisation économique des femmes et de l’égalité des genres, dans des réunions de haut niveau autour du monde, aux côtés de ses partenaires de l’ONU et de partenaires stratégiques locaux.

  • Le 16 mars 2021, Deborah Gibbins, directrice de l’exploitation chez Mary Kay, a rejoint la réunion du Pacte mondial des Nations unies - Objectif égalité des sexes, pour expliquer comment Mary Kay autonomise les femmes entrepreneures dans près de 40 pays. Mme Gibbins a fait ressortir des données récemment publiées par la Banque mondiale 4 révélant que les femmes ne possèdent en moyenne que les trois quarts des droits légaux des hommes, à l’échelle mondiale. Elle a incité les entreprises à prendre position contre les discriminations juridiques et à plaider en faveur de réformes permettant de combler les écarts, afin que les femmes puissent réaliser leur plein potentiel. L’événement a réuni plus de 5 000 personnes issues d’organisations du secteur commercial, des Nations unies, des États membres et de la société civile de plus de 100 pays, 75 % des participants représentant le secteur privé.
  • Le 24 mars 2021, en marge de la Commission sur le statut des femmes (CSW65), Mme Gibbins a participé à un groupe de discussion organisé par l’Accélérateur d’autonomisation des femmes (Women’s Empowerment Accelerator, WEA), intitulé « Les femmes à la tête de la relance économique grâce à l’entrepreneuriat » où elle a souligné la nécessité de partenariats du secteur public-privé pour aider à créer un écosystème habilitant pour les femmes entrepreneures. Créé par Mary Kay en collaboration avec 5 agences de l’ONU, l’Accélérateur d’autonomisation des femmes a été cité comme un exemple de l’impact unique du multipartenariat pour accélérer le changement.
  • Entre le 26 mars et le 4 avril, Edita Szabóová, directrice générale de Mary Kay pour la République tchèque et la Slovaquie, a partagé son analyse dans le cadre de la Conférence sur la Journée de l’égalité des salaires, où elle a mis l’accent sur l’importance des « femmes qui soutiennent les femmes », et souligné le travail réalisé par Mary Kay pour encourager les femmes entrepreneures, via la formation, le leadership, et le mentorat. « Lorsque les femmes se rassemblent, nous pouvons réaliser des choses extraordinaires pour le bien des femmes et de l’humanité dans son ensemble. Car nous savons que si nous en aidons une, nous les aidons toutes. Fondamentalement, Mary Kay développe et forme des entrepreneures qui, à leur tour, pourront créer leur propre entreprise, écrire leur propre histoire, et fonder pour leur filles un patrimoine qui leur appartiendra », a déclaré Mme Szabóová.
  • Les 15 et 16 juin 2021, à l’occasion du Sommet des leaders du Pacte mondial de l’ONU, Mme Gibbins a pris la parole lors de la session principale intitulée : « Les femmes dans le domaine de la durabilité : Innover dans un monde d’hommes », et plaidé en faveur des femmes entrepreneures en tant que modèles de référence nécessaires à l’économie et à la société. Elle a également souligné la mission cruciale de l’Accélérateur d’entrepreneuriat des femmes, créé par Mary Kay avec 5 agences partenaires de l’ONU : ONU Femmes, le Pacte mondial des Nations unies, le Centre du commerce international, l’Organisation Internationale du Travail, et le Programme des Nations unies pour le développement. L’Accélérateur s’est engagé à éduquer et autonomiser 5 millions de femmes entrepreneures au cours des 10 prochaines années. « L’entrepreneuriat féminin jouera un rôle clé pour la réussite de la reprise après la pandémie. C’est pourquoi la mission de l’Accélérateur de l’entrepreneuriat féminin est vraiment d’actualité. Et c’est pourquoi les femmes entrepreneures ont besoin d’un cadre de cette ampleur », a déclaré Mme Gibbins. Le Sommet annuel a réuni virtuellement plus de 25 000 dirigeants issus d’entreprises, de gouvernements, de l’ONU et de la société civile, afin de prendre acte des avancées, et favoriser une action collective visant à atténuer la crise climatique, la pandémie mondiale, les disparités économiques et les inégalités sociales.
  • Le 6 juillet, à Ekaterinbourg, Mary Kay a rejoint l’International Industrial Trade Fair INNOPROM-2021, la principale plateforme industrielle, de commerce et d’exportation, de Russie. Conférencière invitée dans le cadre d’un groupe de discussion organisé par ONU Femmes et intitulé « Programmes d’ONU Femmes pour la promotion et le développement de l’entrepreneuriat fondé sur le sexe », Mary Kay a souligné l’importance cruciale des stratégies d’achat sensibles au genre, et insisté sur le fait que la pandémie offre également une occasion unique de progresser dans ce sens en soutenant les entreprises des femmes dans le monde entier.

À propos de Mary Kay

Mary Kay Ash, l’une des premières « briseuses de plafonds de verre », a fondé sa société de beauté il y a presque 58 ans avec trois objectifs : développer des opportunités enrichissantes pour les femmes, proposer des produits irrésistibles, et contribuer à un monde meilleur. De ce rêve est née une entreprise qui représente aujourd’hui plusieurs milliards de dollars avec des millions de commerciaux indépendants dans près de 40 pays. Mary Kay a pour vocation d’investir dans la science qui sous-tend la beauté et dans la fabrication de soins pour la peau, de produits cosmétiques de couleur, de suppléments nutritionnels, et de parfums, à la pointe de la technologie. Mary Kay s’engage à valoriser les femmes et leurs familles en s’associant à des organisations du monde entier, en se concentrant sur le soutien à la recherche sur le cancer, en protégeant les survivantes des violences conjugales, en embellissant nos communautés et en encourageant les enfants à poursuivre leurs rêves. La vision initiale de Mary Kay Ash continue de rayonner, un rouge à lèvres à la fois. Pour en savoir plus, consultez www.marykay.com.

1https://forum.generationequality.org/home
2 Banque mondiale (2020). Enterprise Surveys, Portail de données sur le genre, de la Banque mondiale, cité par World Bank Blogs (2020) Women entrepreneurs needed – stat!
3 Vazquez et Sherman (2014). Cité par ONU Femmes (2017) The Power of Procurement: How to source from women-owned businesses.
4 Women, Business and the Law, 2021. Un rapport réalisé dans 190 pays.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com :https://www.businesswire.com/news/home/20210721005822/fr/

CONTACT: Mary Kay Inc. Communications d’entreprise

Marykay.com/newsroom

(+1) 972.687.5332 ou media@mkcorp.com

KEYWORD: AUSTRALIA/OCEANIA UNITED STATES FRANCE NORTH AMERICA ASIA PACIFIC EUROPE TEXAS

INDUSTRY KEYWORD: PUBLIC POLICY/GOVERNMENT WOMEN OTHER POLICY ISSUES CATALOG CONSUMER COSMETICS OTHER CONSUMER RETAIL

SOURCE: Mary Kay Inc.

Copyright Business Wire 2021.

PUB: 07/21/2021 01:56 PM/DISC: 07/21/2021 01:56 PM

http://www.businesswire.com/news/home/20210721005822/fr